Cross-Border Impact Ventures lance un nouveau fonds avec des engagements de 30 millions USD

TORONTO--{Web361.fr}--Cross-Border Impact Ventures (CBIV) a annoncé aujourd’hui le lancement de la société et de son Fonds de technologie pour la santé des femmes et des enfants, qui investira dans des entreprises de technologies de la santé répondant aux besoins des femmes, des enfants et des adolescents sur le plan de la santé, ou rendant les systèmes de santé plus résilients. CBIV dispose d’engagements de 30 millions USD en vue de constituer un fonds totalisant plus de 100 millions USD et prévoit réaliser ses premiers investissements au T1 2022.



Les investisseurs suivants font partie des associés commanditaires (AC) du Fonds de technologie pour la santé des femmes et des enfants de CBIV :

  • Fondation du Fonds d’investissement pour l’enfance (CIFF), une organisation philanthropique centrée sur la transformation de la vie des enfants et des adolescents.
  • Global Health Investment Corporation (GHIC), une organisation à but non lucratif catalysant le développement de technologies pour améliorer la santé partout dans le monde. GHIC investit dans le Fonds de technologie pour la santé des femmes et des enfants avec le soutien financier du gouvernement allemand, par l’intermédiaire de sa KfW Development Bank.
  • Grands Défis Canada (GDC), un organisme canadien sans but lucratif qui investit dans des innovations locales répondant à des défis critiques touchant la santé mondiale, l’aide humanitaire et les communautés autochtones, au Canada et dans les pays aux ressources limitées.
  • Hamilton Community Foundation, une fondation publique dont les activités comprennent l’investissement dans des organisations produisant un impact positif au-delà du rendement financier.
  • Rally Total Impact Fund, un fonds d’investissement d’impact multi-actifs qui utilise du capital pour engendrer des rendements financiers et produire un impact social et environnemental positif.
  • RockCreek, une société d’investissement mondiale de premier plan qui applique une approche axée sur la technologie et l’innovation fondée sur des données pour créer de la valeur à long terme.

CBIV a également le soutien d’un investisseur stratégique en soins de santé ainsi que de Sidal’Agence suédoise de coopération internationale au développement, qui fournit une garantie aux investisseurs du fonds pour encourager la participation du secteur privé à la stratégie d’investissement d’impact de la société.

CBIV investira dans des entreprises de technologie de la santé à croissance mondiale, à rendement élevé et à potentiel d’impact. La société s’intéresse principalement à des entreprises de dispositifs médicaux, de diagnostic et de santé numérique basées en Amérique du Nord, en Europe et en Israël. En second lieu, elle cible des entreprises au stade de la commercialisation dans des marchés émergents qui offrent un potentiel de transfert de technologie à l’échelle mondiale. Ses investissements visent des sociétés de logiciels de santé ayant un chiffre d’affaires de 1 à 10 millions €, ainsi que des entreprises développant des technologies qui requièrent une approbation réglementaire et disposant d’au moins un produit portant la marque CE ou approuvé par la FDA. Le fonds adoptera une optique de genre pour investir et travaillera avec les sociétés du portefeuille pour améliorer leur diversité et garantir que les produits répondent aux besoins d’un plus grand nombre d’utilisateurs de milieux divers.

En plus de rechercher des accords, de procéder à des examens diligents, de faire des investissements et d’œuvrer au niveau du conseil d’administration pour soutenir la croissance de l’entreprise et les occasions de sortie, CBIV ciblera, mesurera, suivra et rendra compte de l’impact en termes de résultats pour la santé. CBIV s’est fixé un objectif d’impact ambitieux pour l’ensemble des sociétés de son portefeuille, soit 500 000 vies sauvées et des améliorations dans la vie de 10 millions de femmes et d’enfants mal desservis dans des marchés émergents.

En tant que fonds d’impact, CBIV travaille à assurer la conformité à l’article 9 du règlement SFDR en Europe et signera le cadre élaboré par l’ONU pour les Principes de l’investissement responsable et les Principes de fonctionnement pour la gestion de l’impact de la Société financière internationale (SFI).

« Nous avons lancé Cross-Border Impact Ventures en partant de l’idée que les frontières ne devraient pas dicter qui a accès aux meilleures technologies de la santé », a déclaré Annie Thériault, associée directrice chez CBIV. « Notre entreprise jouera un rôle important sur le marché des technologies de la santé en investissant dans des entreprises qui créent des innovations susceptibles de sauver des vies ou de transformer les soins de santé en Amérique du Nord, en Europe, dans les marchés émergents et parmi les populations mal desservies. Cela inclut des outils de soins de santé plus faciles à utiliser, d’une plus grande précision et pouvant rapidement fournir des diagnostics. »

« Au cours de la prochaine décennie, nous nous attendons à ce que des milliers de milliards de dollars soient affectés à l’investissement d’impact compte tenu de son potentiel à produire des changements concrets », a affirmé Donna Parr, associée directrice de CBIV. « Le moment ne saurait être mieux choisi pour le lancement de notre fonds d’impact, qui a déjà suscité l’intérêt d’investisseurs sur les marchés internationaux souhaitant faire une différence dans le monde tout en recherchant des rendements sur leurs investissements. »

Des femmes leaders apportent une riche expérience en investissement à CBIV
Annie Thériault, associée directrice chez CBIV, a évolué dans les milieux de l’investissement d’impact, du capital de risque, du financement des redevances et des marchés de capitaux tout au long de sa carrière. En tant qu’investisseure et conseillère en capital de risque, elle a travaillé avec des entreprises à grand impact pour mobiliser plus de 100 millions € en capital non dilutif. Annie a siégé auparavant au conseil d’administration de plusieurs sociétés nord-américaines financées par du capital de risque; elle est conseillère auprès de la société de financement participatif FrontFundr et, avant le lancement de CBIV, elle était directrice des investissements à Grands Défis Canada. Annie a obtenu son doctorat en gestion de la Rotman School of Management de l’Université de Toronto, est titulaire de la charte de CFA et détient la désignation de IAS.A. Elle possède également une maîtrise en économie d’entreprise de l’Université Wilfrid Laurier et un baccalauréat ès sciences de première classe avec mention en chimie de l’Université Mount Allison.

Donna Parr, associée directrice chez CBIV, a plus de 30 années d’expérience dans la gestion de portefeuilles d’investissement en capital de risque, en capital de croissance et en dette privée allant jusqu’à 1 milliard €. Elle a géré deux fonds de biotechnologie (Fonds canadien GrowthWorks et Canadian Medical Discoveries Fund) et occupé des postes au sein de plusieurs caisses de retraite et sociétés de premier plan, dont OMERS, le RPC et TD Capital. Elle siège actuellement au conseil d’administration de Constellation Software et de Topicus.com. Donna a obtenu une maîtrise en relations internationales de l’Université de Toronto et un MBA de la Schulich School of Business. Elle détient la désignation de IAS.A.

Un conseil consultatif scientifique et un conseil consultatif stratégique appuient l’équipe d’investissement
CBIV possède un conseil consultatif scientifique composé d’experts médicaux de calibre mondial dans les domaines de la santé des femmes, des enfants et des adolescents et de l’innovation. Ce conseil fournira à l’équipe de gestion des investissements des avis scientifiques objectifs et spécialisés sur les protocoles d’essai clinique, les besoins en matière de conception des produits, les enjeux d’adoption et les tendances des technologies de la santé. Les conseillers comprennent la Dre Majorie Jenkins, doyenne de la faculté de médecine de l’UofSC à Greenville et directrice des affaires universitaires chez Prisma Health-Upstate; elle a acquis une expérience préalable au Bureau de la santé des femmes de la FDA; la Dre Alyson McGregor, directrice de la Division sexe et genre en médecine d’urgence au Département de médecine d’urgence de l’Université Brown, est spécialiste des écarts entre les sexes dans les maladies chroniques; le Dr Zulfiqar Bhutta, codirecteur du Centre for Global Child Health de l’Hôpital pour enfants malades (SickKids); et le Dr Mario Merialdi, ancien directeur principal de la Division de la santé mondiale chez Becton Dickinson et ancien coordonnateur de la recherche en santé maternelle et périnatale à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le conseil consultatif stratégique de CBIV est constitué de spécialistes en fusions et acquisitions, en technologie, en ventes et commercialisation internationales, en partenariats stratégiques et en santé mondiale. Les conseillers stratégiques comprennent Sanjay Cherian, directeur de la stratégie chez ClearDATA, qui a occupé antérieurement des postes chez TELUS Santé, Shoppers Drug Mart et la pratique des Soins de santé d’Accenture; Colleen Hancock, membre du conseil d’administration de mothers2mothers, ancienne directrice de l’exploitation chez Baby Center et vice-présidente chez Johnson & Johnson; Renuka Gadde, chef de file en santé mondiale et ancienne directrice des affaires à la Division de la santé mondiale chez Becton Dickinson; Alice Fabiano, directrice mondiale, Innovation sociale et investissement chez Johnson & Johnson; et Karlee Silver, co-PDG de Grands Défis Canada.

Incubé en partenariat avec Grands Défis Canada
CBIV a été incubé en partenariat avec Grands Défis Canada (GDC), l’un des plus importants investisseurs axé sur l’impact au pays. Financé par le gouvernement du Canada et d’autres partenaires, GDC accorde du financement et un soutien à des innovateurs de pays à revenu faible ou intermédiaire et du Canada pour faire démarrer et déployer à l’échelle leurs Idées audacieuses ayant un grand impactTM. Au cours des 11 dernières années, GDC a financé plus de 1 300 projets dans plus de 105 pays. Ces innovations devraient permettre de sauver jusqu’à 1,78 million vie et d’améliorer jusqu’à 64 millions vie d’ici 2030.

En plus de fournir le financement initial pour élaborer la stratégie et faciliter la clôture de la première tranche du Fonds de technologie pour la santé des femmes et des enfants, GDC soutient CBIV en lui donnant accès à une expertise de calibre mondial en santé et en modélisation de l’impact sur la santé. CBIV bénéficie également des relations de GDC avec d’autres organisations en santé mondiale et des partenaires de mise en œuvre sur le terrain. Bien que CBIV soit une entreprise indépendante, GDC demeurera un conseiller de CBIV. Cela comprend le soutien à l’évaluation de l’impact des sociétés du portefeuille et la participation à plusieurs comités consultatifs du fonds, y compris le comité de l’impact.

« Atteindre les Objectifs de développement durable de l’ONU requiert de combler un déficit de financement substantiel; une mobilisation plus vaste des ressources, tant publiques que privées, est nécessaire. De nouveaux modèles comme ce fonds, qui met à contribution les rouages économiques du marché mondial pour démontrer la rentabilité des technologies utiles dans les économies émergentes, sont essentiels pour apporter de nouvelles ressources en vue de sauver et d’améliorer des vies », a déclaré Jocelyn Mackie, co-PDG de Grands Défis Canada. « Nous avons tiré les leçons de notre investissement d’ancrage dans le Fonds d’investissement en santé mondiale et avons maintenant incubé un fonds plus aligné sur les priorités stratégiques du Canada : la santé des femmes et des enfants et l’égalité des sexes. Grands Défis Canada est une plateforme d’innovation conçue pour soutenir de nouveaux modèles de financement de l’innovation axée sur l’impact, tout comme Cross-Border Impact Ventures. »

Citations supplémentaires

« En tant que Fondation centrée sur le bien-être des femmes, des enfants et des adolescents, nous sommes heureux d’assister au lancement de ce premier fonds de CBIV. La stratégie du Fonds correspond à notre conviction de promouvoir l’équité en santé pour les plus défavorisés économiquement et d’appuyer des solutions nouvelles, innovantes et abordables aux problèmes rencontrés par les femmes, les enfants et les adolescents. CBIV peut nous aider à lutter contre les inégalités d’accès en déployant plus efficacement les innovations au niveau de la technologie et des modèles d’affaires. – Imraan Mohammed, responsable de l’investissement d’impact à la Fondation du Fonds d’investissement pour l’enfance (CIFF).

« La Global Health Investment Corporation, avec le généreux soutien du gouvernement allemand par l’intermédiaire de la KfW Development Bank, est heureuse d’appuyer le Fonds de technologie pour la santé des femmes et des enfants, qui investira dans des technologies visant à répondre aux besoins de santé des femmes, des enfants et des adolescents ou à rendre les systèmes de santé plus résilients. – Labeeb M. Abboud, président et PDG, Global Health Investment Corporation.

« En offrant des fonds pour investir dans le Fonds de technologie pour la santé des femmes et des enfants, le gouvernement allemand souligne sa forte motivation politique à améliorer la santé des femmes et des enfants, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. La clôture de cette première tranche est la preuve que la mobilisation de fonds publics avec des fonds privés nous permet d’investir dans la R-D en santé, dans ce segment essentiel mais beaucoup trop souvent délaissé par le secteur privé. – Michael Krake, directeur général, Santé mondiale, commerce, développement du secteur privé, ministère allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ).

« L’opportunité d’appuyer le premier fonds axé sur la technologie de la santé des femmes et des enfants et de soutenir des femmes gestionnaires de fonds est conforme à notre engagement en faveur de la diversité, de l’équité et de l’inclusion dans tout ce que nous faisons, y compris l’investissement. » – Annette Aquin, vice-présidente directrice, Finances et opérations, Hamilton Community Foundation.

« Une bonne santé est un droit – un droit qui nécessite des investissements de haute qualité pour être exercé. En travaillant avec Cross-Border Impact Ventures, RockCreek s’appuie sur deux décennies d’investissement pour améliorer la santé, quel que soit le sexe, la race, l’âge et les frontières. – Alifia Doriwala, directrice générale, RockCreek.

« Trop peu d’attention est accordée à la santé des femmes et des enfants dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, et il y a trop peu de femmes investisseures en capital de risque. Chez Sida, l’agence de coopération au développement du gouvernement de la Suède, nous sommes ravis de soutenir Cross-Border Impact Ventures et impatients de suivre les progrès du fonds au cours de la prochaine décennie. – Maria Tegborg, chef de l’Unité de développement social mondial, Agence suédoise de coopération internationale au développement (Sida).

À propos de Cross-Border Impact Ventures
Cross-Border Impact Ventures (CBIV) est un investisseur d’impact dans des entreprises de technologies de la santé transformatrices qui répondent aux besoins des femmes, des enfants et des adolescents ou qui rendent les systèmes de santé plus résilients. Par l’intermédiaire de son Fonds de technologie pour la santé des femmes et des enfants, CBIV investit principalement dans des entreprises de technologie de la santé au stade commercial qui démontrent une croissance mondiale, un rendement élevé et un potentiel d’impact. CBIV s’est fixé un objectif d’impact ambitieux de 500 000 vies sauvées et de 10 millions de vies améliorées dans les marchés émergents pour l’ensemble des sociétés de son portefeuille. Pour plus d’information, visitez le site crossborder.ventures.


Contacts

médias
Jodi Echakowitz
Boulevard Public Relations (pour CBIV)
416-271-7250
jodi@boulevardpr.com