dimanche, novembre 28, 2021

Le marché européen du sourçage atteint de nouveaux sommets au troisième trimestre sur fond de hausse exponentielle de l’adoption du cloud, selon l’ISG Index™

La VCA combinée atteint un record de 6,5 milliards USD, et dépasse les 6 milliards USD pour le quatrième trimestre consécutif

La VCA de l’activité aaS (en tant que service) grimpe de 59%, à un niveau record de 3,3 milliards USD

VCA des services gérés en hausse de 19%, à 3,2 milliards USD, mais en baisse pour le troisième trimestre consécutif

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–Le marché européen des services technologiques et commerciaux atteint un niveau sans précédent au troisième trimestre avec la hausse spectaculaire de la demande pour les services nuagiques, même si les dépenses sur les services gérés reculent pour le troisième trimestre consécutif, selon le dernier rapport sur l’état de l’industrie réalisé par Information Services Group (ISG) (Nasdaq: III), un chef de file mondial de la recherche et du conseil technologique.

L’ISG Index™ EMEA, qui mesure les contrats d’externalisation dont la valeur contractuelle annuelle (VCA) est égale ou supérieure à 5 millions USD, montre que la VCA du marché combiné (qui comprend les activités en tant que service et services gérés) atteint le niveau record de 6,5 milliards USD, soit une hausse de 36 pour cent par rapport à un trimestre plus calme durant l’exercice précédent, et en hausse de 4 pour cent par rapport au deuxième trimestre 2021. Il s’agit du quatrième trimestre consécutif que le marché combiné dépasse le cap des 6 milliards USD, la région ajoutant plus de 1,5 milliard USD en dépenses sur la période.

Les dépenses pour l’activité en tant que service nuagique ont augmenté de 59 pour cent, pour atteindre un record de 3,3 milliards USD, avec des segments infrastructure en tant que service (IaaS) et logiciel en tant que service (SaaS) tous deux en hausse de 59 pour cent, avec des records trimestriels de 2,4 milliards USD et 930 millions USD, respectivement.

Les services gérés, à 3,2 milliards USD, augmentent de 19 pour cent par rapport à l’exercice précédent, mais sont en baisse pour le troisième trimestre consécutif après avoir publié de solides résultats au quatrième trimestre de l’exercice précédent. La croissance en glissement annuel est généralisée à toute la région, bien que ses deux principaux marchés (DACH et Royaume-Uni) ont généré des résultats inférieurs à ceux attendus au troisième trimestre.

« La demande pour des solutions IaaS et SaaS reste solide alors que les entreprises européennes accélèrent leur adoption des technologies et services nuagiques », déclare Steve Hall, associé et président d’ISG EMEA. « La région a été moins rapide que les autres à passer au cloud en raison de préoccupations liées à la confidentialité et à la sécurité, mais celles-ci semblent s’atténuer alors que les entreprises accélèrent leur transformation numérique. »

Interrogé au sujet de l’état des services gérés dans la région, Hall déclare: « Le flux transactionnel reste actif, mais nous avons vu un certain nombre de transactions se tourner vers des services financiers plus avancés, alors que nous continuons à observer une certaine faiblesse dans le secteur manufacturier, avec une reprise économique encore hachée en Europe. »

Performance en glissement annuel

Durant les neuf premiers mois de 2021, le marché combiné de l’EMEA a généré une VCA sans précédent de 19,1 milliards USD, en hausse de 27 pour cent, son meilleur taux de croissance jamais réalisé sur cette période.

L’activité en tant que service, à un niveau record de 8,9 milliards USD, est en hausse de 34 pour cent, son meilleur taux de croissance depuis 2018. Avec le segment, IaaS atteint un niveau record de 6,4 milliards USD, en hausse de 37 pour cent, et SaaS atteint un niveau record de 2,4 milliards USD, en hausse de 26 pour cent.

Les services gérés, à un niveau record de 10,2 milliards USD, sont en hausse de 22 pour cent, soit leur taux de croissance le plus rapide en 11 ans. Un nombre de 673 contrats de services gérés ont été signés durant les neuf premiers mois, en hausse de 23 pour cent par rapport à l’exercice précédent, dont un nombre record de 533 contrats ITO (externalisation des TI), en hausse de 18 pour cent, et 140 contrats BPO (externalisation des processus commerciaux), en hausse de 46 pour cent.

La VCA ITO a atteint un niveau record 8,2 milliards USD, en hausse de 15 pour cent, son taux de croissance le plus élevé depuis 2018. Le secteur ITO a été stimulé par les services ADM (développement et maintenance d’applications), qui ont généré une VCA de 4,3 milliards USD, un niveau inégalé pour les trois premiers trimestres, en hausse de 36 pour cent par rapport à la période 2020. Les services d’infrastructure, à 3,9 milliards USD, sont en baisse de 1,3 pour cent.

La VCA BPO atteint 2,0 milliards USD, en hausse de 58 pour cent, sa période de neuf mois à plus forte croissance depuis 2012, avec une hausse à trois chiffres dans les services d’ingénierie et de R&D. Les services de gestion de centre de contact et d’installations ont rebondi, mais n’ont toujours pas retrouvé leurs niveaux prépandémiques.

Activité transactionnelle

Parmi les principales attributions d’ITO durant le troisième trimestre, HCL, TCS, IBM et Accenture se sont partagés un contrat d’applications de cinq ans de 200 millions USD, avec une société internationale du secteur de l’alimentation et de la boisson. HCL a également signé un contrat avec Munich Re pour moderniser et standardiser les services d’environnement de travail pour plus de 16 000 employés dans 40 pays.

Dans le segment BPO, des contrats notables ont été conclus, comme l’accord de WNS avec Centrica pour fournir une expérience client unifiée sur l’ensemble des canaux afin de promouvoir des expériences omnicanal parfaitement fluides. En outre, ISS Facility Services a décroché plusieurs contrats substantiels de gestion d’installations, y compris une extension avec le danois DSB, et un important contrat de cinq ans en Norvège avec Equinor pour fournir un éventail complet de services intégrés de gestion d’installations.

Dans le segment IaaS, Google Cloud Platform a signé un important contrat avec le géant français de la grande distribution Casino Group, en partenariat avec Accenture, pour transformer les points de vente au détail et les sites d’e-commerce grâce à de nouvelles solutions numériques. Microsoft Azure a également remporté de nombreux contrats de premier plan, notamment avec E.On en Allemagne, en collaboration avec Wipro, pour migrer les application TI sur Azure, et avec Standard Bank en Afrique du Sud, pour déplacer des charges de travail, des applications et des plateformes sur Azure.

Dans le segment SaaS, ServiceNow a conclu un accord avec Walgreens Boots Alliance pour soutenir sa transformation numérique, et SAP a remporté un contrat de taille avec la société cosmétique française Clarins, qui a retenu la suite HXM de SAP pour transformer ses opérations RH. Dassault Systemes, le fournisseur de SaaS PLM, a remporté un contrat d’Alstom pour déployer sa plateforme 3DEXPERIENCE, qui remplacera un ancien système afin de standardiser les processus d’ingénierie et de fabrication, et d’accélérer l’intégration de Bombardier Transportation, qui a récemment fait l’objet d’une acquisition.

Perspectives de marché

La VCA des services gérés a augmenté dans la plupart des marchés EMEA au troisième trimestre, avec la France, au Moyen-Orient, et en Europe de l’Est, générant des résultats sans précédent, même si les deux principaux marchés de la région (DACH et Royaume-Uni) sont en recul.

La région DACH a connu son trimestre le plus faible depuis le premier trimestre 2019. La VCA des services gérés a baissé de huit pour cent, à 518 millions USD, et l’ITO a reculé de 14 pour cent en raison de la faiblesse du segment ADM, contrebalancée par la croissance en infrastructure. En parallèle, le segment BPO a augmenté de 27 pour cent, stimulé par une croissance supérieure dans les services d’ingénierie. Les services BPO traditionnels sont en recul dans la région.

Hall déclare: « Le T3 est généralement un trimestre calme en raison des vacances et de leur impact sur le flux transactionnel. Le volume est conforme une fois ajusté sur la saisonnalité, nous ne prévoyons donc pas de tendance à long terme ni de préoccupation plus sérieuse avec le marché DACH. »

Au Royaume-Uni, la baisse a été encore plus prononcée, avec une VCA de services gérés en recul de 61 pour cent, à 405 millions USD, son résultat trimestriel le plus faible depuis le troisième trimestre 2002. ITO a diminué de 67 pour cent sur glissement annuel et BPO de 40 pour cent. Tous les verticaux sectoriels ont connu des dépenses en baisse pour le trimestre, avec un déclin dans les secteurs bancaire, les services financiers et l’assurance, la distribution, le voyage et le transport, et la fabrication.

« Malgré un T3 calme, la première moitié de l’année a été solide au Royaume-Uni, et la VCA globale sur l’exercice devrait s’inscrire dans la lignée de 2019 et 2020 », déclare Hall. « L’activité reste solide, et malgré une évolution transactionnelle, nous anticipons un T4 robuste. »

La France a quant à elle généré une VCA record de 755 millions USD, soit une hausse 201 pour cent par rapport à l’exercice précédent, avec un marché propulsé par une croissance à trois chiffres dans le segment ITO, y compris l’ADM et l’infrastructure, et le segment BPO. Les transactions ADM dans la région ont déjà dépassé 2 milliards USD de VCA en glissement annuel, doublant pratiquement la VCA moyenne sur les cinq dernières années. Tous les secteurs industriels ont montré une croissance par rapport à un trimestre calme à la même période de l’exercice précédent, en particulier dans les secteurs bancaires, des services financiers, de l’assurance et de la fabrication.

« La France est en bonne voie pour générer une VCA atteignant de nouveaux sommets cette année », déclare Hall. « Les services financiers, la fabrication, les médias et les télécoms sont les principaux moteurs de croissance dans la région. »

Prévision mondiale 2021

ISG anticipe que le marché des services nuagiques (IaaS et SaaS) augmentera de 25 pour cent au niveau mondial en 2021, en hausse comparé à la prévision de croissance de 21 pour cent du trimestre précédent. La société revoit également à la hausse sa prévision pour les services gérés à 10,1 pour cent, comparé à 9 pour cent pour sa précédente prévision.

À propos de l’ISG Index™

L’ISG Index™ est la référence mondiale en matière de veille des marchés pour le secteur des services technologiques et commerciaux. Depuis 76 trimestres consécutifs, l’indice étudie les dernières données et tendances du secteur à l’attention des analystes financiers, des acheteurs d’entreprise, des fournisseurs de services et de logiciels, des juristes, des universitaires et des médias. En 2016, l’ISG Index a été étendu au marché aaS (en tant que service) en plein essor, afin d’évaluer l’incidence considérable des services nuagiques sur la transformation numérique des entreprises. Dans ses rapports trimestriels ISG Index, ISG analyse également en continu l’automatisation et d’autres technologies numériques.

Pour de plus amples renseignements sur l’ISG Index, veuillez cliquer ici.

À propos d’ISG

ISG (Information Services Group) (Nasdaq: III) est un leader mondial de la recherche et du conseil en technologies. Partenaire de confiance de plus de 700 clients, dont plus de 75 des 100 plus grandes entreprises mondiales, ISG s’est donné pour mission d’aider les entreprises, les organisations du secteur public et les fournisseurs de services et de technologies à atteindre l’excellence opérationnelle et à accélérer leur croissance. ISG se spécialise dans les services de transformation numérique, notamment l’automatisation, le cloud et l’analyse des données; le conseil en sourçage; les services de gestion de la gouvernance et des risques; les services de réseau de télécommunications; l’élaboration de stratégies et d’opérations; la gestion du changement; la veille commerciale, la recherche et l’analyse technologique. Fondée en 2006 et basée à Stamford, dans le Connecticut, ISG emploie plus de 1 300 experts du numérique travaillant dans une vingtaine de pays – une équipe internationale réputée pour sa vision innovante, son influence sur le marché, son expertise approfondie du secteur et de la technologie et ses capacités de classe mondiale en recherche et analyse basées sur les données de marché les plus complètes du secteur. Pour plus d’informations, visitez le site www.isg-one.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Will Thoretz, ISG

+1 203 517 3119

will.thoretz@isg-one.com

Kate Hartley, Carrot Communications pour ISG

+44 7714065233

kate.hartley@carrotcomms.co.uk

Dernières actualités
Autres actualités