jeudi, décembre 9, 2021

numares et l’Université d’Oxford signent un accord de licence exclusif portant sur un nouvel outil diagnostic à marqueurs multiples pour le traitement de la sclérose en plaques

Business Wirenumares et l'Université d'Oxford signent un accord de licence exclusif portant sur...

S'abonner à notre newsletter

Recevez les actualités de dernière minute directement dans votre boîte de réception

RATISBONNE, Allemagne, et OXFORD, Angleterre–(BUSINESS WIRE)–La société spécialisée dans les diagnostics par RMN numares AG annonce avoir signé un accord de licence exclusif avec Oxford University Innovation. Selon les termes de cet accord, numares est autorisée à traduire et à exploiter les travaux préliminaires de l’Université d’Oxford relatifs aux biomarqueurs de la sclérose en plaques pour le développement d’un test de diagnostic in vitro (IVD) à besoin urgent, capable de détecter plus précocement la progression de la maladie afin d’améliorer la gestion et les résultats des patients. Cette licence exclusive permet à numares de poursuive le développement des biomarqueurs pour aboutir à un test de diagnostic à plusieurs marqueurs, qui sera ensuite commercialisé.


Chez environ 85% des patients atteints de sclérose en plaques, la maladie se manifeste d’abord par une évolution cyclique (poussées-rémissions). La majorité des patients atteints de sclérose en plaques récurrente-rémittente (RRMS) qui évoluera ensuite vers une sclérose en plaques progressive secondaire (SPMS), avec une aggravation continue des symptômes. Cette transition se produit rapidement et est difficile à définir cliniquement. Elle requiert une évaluation rétrospective de l’évolution de la maladie au cours des 12 derniers mois. Ce retard de diagnostic fait obstacle à l’adoption à temps de schémas thérapeutiques pour une gestion efficace des patients et une amélioration des résultats cliniques à long terme.

La collaboration entre l’Université d’Oxford et numares a débuté en 2017 avec un objectif commun: valider une série de biomarqueurs précédemment identifiés par les chercheurs de l’Université d’Oxford pour détecter la transition entre la sclérose en plaques rémittente-récurrente (RRMS) et la sclérose en plaques progressive secondaire (SPMS). Ont été utilisées des données cliniques provenant d’une cohorte multicentrique, recueillies par les partenaires de l’Université d’Oxford.

numares a fourni son système exclusif de diagnostic in vitro (IVD) AXINON® de distribution de mesures normalisées Magnetic Group Signaling (MGS®) des taux de métabolites dans les échantillons des patients provenant de la spectroscopie à résonance magnétique nucléaire (RMN). Sur la base de ces données, la société élabore des algorithmes à marqueurs multiples pour plusieurs tests de diagnostic, en combinant des biomarqueurs pertinents en « constellations de biomarqueurs » et en ayant recours à l’apprentissage machine et à d’autres approches de modélisation.

« Nous sommes enthousiastes de débuter la prochaine phase de collaboration et d’utiliser les excellents travaux scientifiques préliminaires de l’Université d’Oxford et l’expertise de numares pour développer un test IVD de détection de la sclérose en plaques, basé sur l’approche à marqueurs multiples, » commente Volker Pfahlert, PDG de numares. « Notre mission est d’améliorer les soins aux patients en fournissant de meilleurs outils de diagnostic, pour aider les praticiens à mieux gérer leurs patients. Cette collaboration fructueuse avec les chercheurs de l’Université d’Oxford nous fait progresser vers notre objectif commun d’apporter la recherche de qualité supérieure au chevet des patients atteints de sclérose en plaques. »

Le Professeur Daniel Anthony, chef du laboratoire de neuropathologie expérimentale, service de pharmacologie de l’Université d’Oxford et responsable scientifique du projet, ajoute:

« Nous sommes très heureux d’avoir en numares un partenaire industriel aussi expérimenté pour commercialiser nos résultats de recherche sous la forme d’un test novateur permettant la détection précoce, pour la première fois, de la transition entre les stades suivants de la maladie: la sclérose en plaques rémittente-récurrente (RRMS) et la sclérose en plaques progressive secondaire (SPMS). Ce test aura un impact significatif sur les soins apportés aux personnes atteintes de sclérose en plaques. Il offre la possibilité de surveiller plus étroitement cette état pathologique et d’améliorer ainsi le processus de prise de décision thérapeutique. »

Le développement du test IVD débutera en 2022. Début 2021, les deux parties se sont mises d’accord pour prolonger leur partenariat pour deux années supplémentaires et soutenir l’approche visant à élargir l’utilisation des marqueurs multiples dans le cadre du diagnostic au domaine de la maladie d’Alzheimer.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

numares
Christiane Proll

Tél.: +49 941 280 949-14

Email: christiane.proll@numares.com

Dernières actualités
Autres actualités