Scandale : 24 entreprises dĂ©noncent l’inertie choquante des GAFAM face au DMA ! đŸ˜±

⌛ Temps de lecture : < 1 minute
Notez cet article

Sommaire

Des entreprises dĂ©noncent l’inaction des gĂ©ants technologiques amĂ©ricains face au Digital Markets Act

Vingt-quatre entreprises, parmi lesquelles Ecosia, Qwant et Proton, expriment leur mĂ©contentement face Ă  l’inaction des gĂ©ants technologiques amĂ©ricains Ă  l’Ă©gard du Digital Markets Act (DMA). Elles exhortent la Commission europĂ©enne et le Parlement europĂ©en Ă  tout mettre en Ɠuvre pour garantir le respect de cette nouvelle lĂ©gislation.

Les contrĂŽleurs d’accĂšs seraient peu enclins Ă  consulter des tiers

Une des problĂ©matiques soulevĂ©es par ces entreprises concerne le manque de consultation des tiers par les contrĂŽleurs d’accĂšs. En effet, le DMA a pour objectif de lutter contre les pratiques anticoncurrentielles et de garantir un accĂšs Ă©quitable aux marchĂ©s numĂ©riques. Cependant, il semblerait que certains contrĂŽleurs d’accĂšs ne consultent pas suffisamment les parties tierces, ce qui remet en question l’efficacitĂ© de cette nouvelle rĂ©glementation.

Des mesures nécessaires pour assurer le respect du Digital Markets Act

Face Ă  cette situation, les vingt-quatre entreprises demandent Ă  la Commission europĂ©enne et au Parlement europĂ©en de prendre toutes les mesures nĂ©cessaires pour garantir le respect du Digital Markets Act. Elles soulignent l’importance de faire en sorte que les contrĂŽleurs d’accĂšs consultent les tiers de maniĂšre adĂ©quate, afin de promouvoir la concurrence et l’innovation dans le secteur numĂ©rique.

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *