Uncharted, The Last of Us, Super Mario Bros, le film… ces derniers temps, les adaptations de jeux vidéo sur petit et grand écran connaissent un véritable succès. C’est dans cette lancée que la plateforme de streaming Peacock propose une adaptation en série de Twisted Metal, une franchise de jeux vidéo de combat motorisé culte qui a commencé sur PlayStation en 1995 et dont le dernier épisode date de 2012. Est-ce une bonne idée ? Faisons le tour des avis sur la question.

Sommaire

Twisted Metal, une série qui convainc ?

Commençons par le site RottenTomatoes, connu pour rassembler les critiques d’œuvres et en produire une note. Ici, Twisted Metal obtient une moyenne de 71%. C’est bien moins que les 96% de The Last of Us, mais cela reste tout de même très acceptable pour une série basée sur un jeu vidéo avec une fan base moins importante. En revanche, sur Metacritic, c’est une autre histoire avec une moyenne générale de seulement 58%. Autant dire que c’est à peine passable. En détail, qu’en est-il ? Le média très sérieux Variety titre sa critique de la manière suivante : “Twisted Metal n’a pas sa place dans une adaptation de jeu vidéo“. Selon le journaliste, l’acteur vétéran de Marvel Anthony Mackie s’en sort bien, mais la série est trop fidèle au jeu vidéo et donne une impression étrange.

Malgré toutes ses inventions, “Twisted Metal” porte encore les marques esthétiques de ses origines en tant que jeu. L’intrigue, quelle qu’elle soit, se lit comme une mise en place de scènes de poursuite et de combat animées par des images de synthèse. Les personnages s’invectivent les uns les autres avec des répliques qui ne sont peut-être pas des citations directes du jeu, mais qui ont l’air d’être des dialogues préenregistrés que l’on joue en tapant sur une manette.

Pour le média TheVerge, encore une source sérieuse, Twisted Metal présente de nombreux défauts, notamment de longueurs dans le scénario. Selon le journaliste Andrew Webster, tout est très long à se mettre en place. Pire, cela ressemble plus à une cinématique qu’à une véritable œuvre audiovisuelle !

Cela ressemble à une cinématique de 10 épisodes avant d’en arriver au gameplay, qui n’est pas encore disponible.

Mi figue mi raisin

En revanche, pour IGN, les critiques sont beaucoup plus élogieuses. Le critique parle notamment d’une série Twisted Metal absurde et hilarante, avec un humour à la Deadpool. Ils lui attribuent d’ailleurs la note de 8/10, en précisant : “Ce spectacle est tellement stupide, que seules des personnes intelligentes pourraient le faire.“. Enfin, on peut lire :

Twisted Metal est un mélange miraculeusement agréable de comédie, de violence et de réflexion.

Pour le Chicago Suntimes, Twisted Metal est également un plaisir coupable avec des scènes gores (et drôles) et un humour corrosif. Encore une fois, la comparaison avec Deadpool est faite :

Twisted Metal a une conception de production de premier ordre et une énergie féroce tout le long, en particulier dans les nombreuses séquences de poursuite et de batailles, qui entraînent beaucoup d’effusions de sang, souvent de manière comique et horrible.

En somme, l’œuvre de Michael Jonathan Smith ne doit visiblement pas être prise au sérieux et s’apparente davantage à un défouloir à savourer sans se prendre la tête. La série est disponible dès aujourd’hui (27 juillet) sur la plateforme Peacock.

Lire cet article :   2023 : La French Tech en demi-teinte, découvrez pourquoi !