5 jeux indispensables sur Switch pour un été fun et divertissant !

⌛ Temps de lecture : 3 minutes
Notez cet article

Sommaire

Pikmin 4

Cultivez votre jardin. Cet adage de Voltaire est en quelque sorte la philosophie qui résume le mieux la saga Pikmin. Et ce 4e opus vient parachever son concept. Sorti le 21 juillet, le dernier né de Nintendo régale les amateurs de Pikmin en mélangeant aventure et stratégie. On retrouve ici le principe selon lequel le joueur est invité à explorer les méandres d’un jardin et d’une forêt grâce à des pikmins, ces petites créatures dotées de divers pouvoirs.

Notre personnage, venu d’une autre planète avec son animal Otchin (mi-chien, mi-cheval), devra les diriger pour évoluer dans ses fouilles. Toujours agréable et doté d’un gameplay amusant, ce 4e opus se révèle distrayant. Seul bémol, l’absence d’un mode coopératif à deux joueurs pourtant présent dans Pikmin 3 Deluxe. Pour le reste, la formule garantit des heures de divertissement.

Pikmin 4, Nintendo, sur Switch.

Sonic Origins Plus

On ne présente plus les classiques de Sonic qui sont parus depuis sa naissance en 1991. Pour l’été, le petit hérisson bleu de Sega revient aux sources avec une compilation qui réunit 16 jeux tout en pixels parus dans les années 1990, dont le chef d’œuvre Sonic CD. Une période faste pour Sega qui déclinait alors sa mascotte dans divers concepts. Avec Sonic Origins Plus, les gamers les plus vieux retrouveront leurs vieux réflexes de l’ère Mega Drive, tandis que c’est tout un pan de la culture vidéoludique qui s’offre aux joueurs les plus jeunes. Si le jeu est disponible en version dématérialisée, sachez qu’une version boîte collector propose un petit livret intéressant sur les débuts de Sonic, ainsi qu’un packaging cartonné à l’ancienne. Un collector.

Sonic Origins Plus, Sega, sur Switch et aussi sur PS4, PS5, Xbox One Xbox Series S/X et PC.

Dordogne

Avec son parti pris de livrer un jeu mêlant 3D et décors à l’aquarelle entièrement peints à la main, le jeu Dordogne est sans nul doute la petite perle indé française de l’année. Le studio Un Je Ne Sais Quoi se distingue avec son récit explorant sur les souvenirs d’enfance de Mimi, une trentenaire venue mettre de l’ordre dans la maison de sa grand-mère récemment décédée. De ce postulat, Dordogne nous amène à explorer un été passé chez mamie, dans cette douce région de l’Hexagone. Une saison spéciale qui se révèle à mesure que l’on explore la bâtisse. Si son déroulé reste classique, Dordogne offrir une expérience de point’n click intriguante et admirable.

Dordogne, Un Je Ne Sais Quoi, sur Switch et PC.

puzzle bubble everybubble

C’est un classique des salles d’arcade qui s’offre une version dépoussiérée et plus moderne. La petite perle des Japonais de Taito, Puzzle Bobble, revient avec une version estampillée Everybubble. Le principe de ce jeu de réflexion reste le même, en invitant à combiner au moins trois perles d’une même couleur pour les effacer du tableau. Toutefois, les modes de jeux et les défis se comptent ici par milliers. Surtout, c’est l’arrivée d’un mode quatre joueurs qui est à saluer. Promettant des parties endiablées. Un jeu intelligent et fun, au concept inépuisable.

Raiden 3 X Mikado maniax

La saga de shoot them up Raiden est encore aujourd’hui considérée comme une référence du genre. Et ce n’est pas les fans des salles d’arcade japonaises qui vous diront le contraire. C’est d’ailleurs l’une d’entre elles, la salle Mikado à Tokyo, qui s’est associée au remix de ce jeu sorti en 2005. Les shmupers (nom donné aux adeptes du genre) trouveront ici un jeu d’arcade parfait pour scorer sur la plage, tout en profitant de musiques remixées par des DJ nippons branchés. Un jeu exigeant, mais qui reste un incontournable.

Raiden 3 x Mikado Maniax, Nis America, sur Switch et aussi sur PS4, PS5, Xbox Series S/X, Xbox One et PC.

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *