Les opérateurs de satellites s’unissent pour définir l’écosystème des communications du futur en transformant l’association des opérateurs de satellites de l’EMEA en une association mondiale des opérateurs de satellites.

Amazon, APT, ARSAT, Intersputnik, Lockheed Martin, Omnispace et Star One font partie des nouveaux membres.

PARIS--{Web361.fr}--Les directeurs généraux des principaux opérateurs de satellites du monde ont annoncé aujourd'hui à Paris, à l'occasion de la World Satellite Business Week 2021, que l'ESOA, l'association des opérateurs de satellites de la région EMEA, s'élargit pour intégrer des opérateurs de satellites de toutes les régions du monde et qui se connaîtra sous le nom de GSOA, association mondiale des opérateurs de satellites. Ils ont également annoncé que sept nouveaux membres, Amazon, APT, ARSAT, Intersputnik, Lockheed Martin, Omnispace et Star One, avaient déjà accepté de rejoindre la GSOA.

La GSOA sera la seule association de l'industrie satellitaire dirigée par un CEO. Elle se focalisera sur sa mission principale, qui consiste à donner une opinion d'une seule voix et offrir une plateforme de collaboration aux opérateurs de satellites du monde entier afin d'assurer la poursuite de son succès et élargir les possibilités offertes pour que les décideurs politiques et les acteurs de l'industrie puissent atteindre leurs objectifs en exploitant les services satellitaires.

« La création de la GSOA démontre la forte conviction existant dans le secteur des communications par satellite pour qu'une voix forte et mondiale assure le bon positionnement de ce secteur et permette de créer un monde plus connecté et durable », a déclaré Stephen Spengler, président de l'ESOA et CEO d'Intelsat. « Le fait que de nouveaux membres nous rejoignent déjà est une démonstration du soutien apporté à la mission de la GSOA et du besoin de s'assurer qu'ensemble, nous élevons une voix forte pour définir l'écosystème des communications de l'avenir ».

Conduire le changement

La GSOA est structurée de manière à stimuler le leadership de l'industrie face à trois tendances clés : l'innovation sans précédent dans le secteur spatial, la demande insatiable pour tous les types de connectivité et le besoin d'apporter la durabilité dans l'espace. À cet égard, le conseil d'administration de la GSOA a approuvé trois grands objectifs industriels.

La GSOA s'engage à :

Sur la terre : étendre globalement la connectivité là où les autres réseaux sont absents, en connectant les communautés, les écoles, les foyers, les avions, les navires, les entreprises, les agences humanitaires, les forces de maintien de la paix et les gouvernements non couverts par un réseau, dans le but d'augmenter le nombre de connexions de données par satellite de 250 % d'ici 2030 et de multiplier par 15 les données consommées par ces connexions.

Dans l'espace : préserver l'environnement spatial pour les générations futures grâce à la conception, au lancement et à l'exploitation de satellites de manière responsable et en réduisant au minimum la génération de débris spatiaux.

Pour tout le monde : soutenir les objectifs de développement durable des Nations unies en fournissant un accès à une connectivité haut débit sécurisée, fiable et durable aux particuliers, aux écoles, aux entreprises, aux organisations et aux dispositifs, quelque soit leur emplacement, qu'ils se trouvent en déplacement, au travail ou profitant leurs loisirs.

De l'ESOA à la GSOA

Grâce à l'offre multi-orbite de l'industrie, le secteur des satellites répondra à la plupart des besoins en connectivité que demandera l'économie orientée données de demain. Qu'il s'agisse de combler les écarts invalidants sur le plan social, éducatif, sanitaire et autres clivages existant en raison du manque d'infrastructures de communication sur tous les continents ou qu'il s'agisse de permettre une multitude de cas d'utilisation de la 5G et de l'IdO pour certains secteurs verticaux.

Les opérateurs de satellites continueront à s'appuyer sur le succès de l'ESOA, qui a notamment fourni le soutien nécessaire à l'industrie pour faire progresser les normes 5G et le leadership essentiel sur des questions telles que le spectre des satellites et la durabilité de l'espace. Grâce à la GSOA, le secteur des satellites sera désormais le moteur de ces activités mondiales en s'appuyant sur une base mondiale d'opérateurs.

La GSOA donnera à ses membres l'occasion de façonner l'avenir de l'industrie des communications par satellite et des cadres dans lesquels elle opère, en participant à des activités clés ayant un impact sur le secteur. Plus précisément, les membres de la GSOA pourront s'engager dans des initiatives intersectorielles, défendre des positions communes, représenter l'industrie sur des sujets tels que le spectre et la 5G lors d'événements organisés sur tous les continents et contribuer aux travaux de l'UIT concernant le programme de développement, les communications d'urgence et, bien évidemment, le spectre.

L'association continuera d'avoir un conseil d'administration dirigé par un CEO, qui s'est avéré inestimable pour le succès de l'ESOA jusqu'à ce jour, un secrétariat solide et des groupes de travail dirigés par les membres qui exécutent le vaste programme fixé par le conseil d'administration.

« Il s'agit d'un changement important qui permettra à notre secteur d'être bien positionné à l'avenir », a déclaré Aarti Holla-Maini, la secrétaire générale de l'ESOA. « Nous reconnaissons également que d'autres associations industrielles voudront comprendre les implications de ce changement et nous nous réjouissons de collaborer avec elles afin de garantir que le secteur des communications par satellite élève une seule voix, le plus fort possible, au niveau mondial. ».

L'Association mondiale des opérateurs de satellites compte désormais parmi ses membres : Airbus CIS, Amazon, Amos Spacecom, APT, Arabsat, Arsat, Avanti, Azercosmos, Echostar-Hughes, HellasSat, Hispasat, Inmarsat, Intelsat, Intersputnik, Lockheed Martin, Nigcomsat, Nilesat, Omnispace, OneWeb, Rascomstar, SES, SSI-Monacosat, Star One, Telenor, Telesat, Telespazio, Thuraya, Turksat, Viasat et Yahsat ainsi que des représentants de l'industrie spatiale au sens large, notamment Airbus Defence and Space, Arianespace, Astroscale, Mansat, ST Engineering et Thales Alenia Space.

{Web361.fr}


Contacts

Natalia Vicente
nvicente@esoa.net
+32 (2) 669 4274
www.esoa.net