Spotify dévoile sa nouvelle stratégie anti “streaming artificiel” – Une révolution en vue !

⌛ Temps de lecture : < 1 minute
Notez cet article

Sommaire

Spotify améliore son système de redevance pour les artistes

Spotify a récemment annoncé une réforme majeure de son système de redevance afin de mieux rémunérer les artistes. Cette décision vise à redistribuer davantage d’argent aux artistes populaires et aux maisons de disques, tout en luttant contre la fraude à l’écoute. Cette évolution fait suite à celle de Deezer, qui avait déjà présenté un nouveau système similaire.

Une réforme pour une meilleure rémunération

Avec cette réforme, Spotify s’engage à reverser une part plus importante des revenus générés par les abonnements premium aux artistes et aux maisons de disques. Les artistes les plus écoutés verront ainsi une augmentation significative de leurs revenus, ce qui devrait encourager la création musicale et soutenir l’industrie de la musique.

Lutter contre la fraude à l’écoute

En plus d’améliorer la rémunération des artistes, Spotify souhaite également s’attaquer à la fraude à l’écoute. Ce problème, qui consiste à générer artificiellement des écoutes pour augmenter les revenus, a un impact négatif sur les artistes légitimes et fausse les classements. Pour y remédier, Spotify mettra en place des mesures de sécurité plus strictes afin de détecter et d’éliminer les fraudes potentielles.

Un pas vers une industrie musicale plus équitable

Cette réforme de Spotify marque un pas important vers une industrie musicale plus équitable pour les artistes. En rémunérant mieux les artistes les plus populaires et en luttant contre la fraude à l’écoute, Spotify espère encourager la création musicale et soutenir les artistes émergents. Il reste à voir comment cette réforme sera mise en place et quel impact elle aura sur l’industrie de la musique à long terme.

Lire cet article :   Boostez votre marketing industriel avec notre webinar : optimisez création, gestion et distribution de vos contenus !

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *