Attention ! La consommation électrique des centres de données va exploser, elle devrait doubler en seulement 3 ans !

⌛ Temps de lecture : < 1 minute
Notez cet article

Sommaire

La demande mondiale en électricité en constante augmentation

Dans son rapport annuel, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) met en évidence une prévision prévisible : la demande mondiale en électricité devrait connaître une accélération significative, avec une augmentation annuelle de 3,4 %. Cette hausse est principalement stimulée par l’électrification croissante des transports à l’échelle mondiale. Alors que de plus en plus de pays adoptent des véhicules électriques, la demande en électricité ne cesse d’augmenter.

Les nouveaux acteurs de la consommation électrique

Cependant, l’AIE souligne également que d’autres secteurs émergents contribuent à cette demande croissante en électricité. En effet, les besoins en électricité liés aux centres de données, aux cryptomonnaies et à l’intelligence artificielle devraient même doubler d’ici 2026. Cette explosion de la demande est principalement due à l’essor des technologies numériques et à leur impact sur notre société.

Les centres de données : des consommateurs d’électricité à grande échelle

Un des secteurs les plus gourmands en électricité est celui des centres de données. Selon les prévisions de l’AIE, d’ici 2026, ces installations consommeront autant d’électricité que le Japon dans son ensemble. Avec l’augmentation exponentielle du volume de données générées et stockées chaque jour, les centres de données doivent faire face à une demande croissante en électricité pour maintenir leurs opérations.

L’impact des cryptomonnaies et de l’intelligence artificielle

Outre les centres de données, les besoins en électricité liés aux cryptomonnaies et à l’intelligence artificielle sont également en forte augmentation. L’essor des cryptomonnaies telles que le Bitcoin a entraîné une demande croissante en électricité pour le minage et les transactions. De plus, l’utilisation de l’intelligence artificielle dans divers domaines tels que la santé, les transports et la finance nécessite une puissance de calcul considérable, ce qui se traduit par une consommation accrue d’électricité.

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *