Attention : l’économie en péril à cause du temps d’écran excessif !

⌛ Temps de lecture : 2 minutes
Notez cet article

Sommaire

Les conséquences économiques et sanitaires d’un temps d’écran excessif

Une étude réalisée par le Deloitte Economics Institute et l’American Optometric Association révèle que les symptômes liés à un temps d’écran excessif représentent une perte de 73 milliards de dollars par an aux États-Unis. Ces résultats mettent en évidence l’impact significatif de cette habitude sur l’économie du pays, ainsi que sur la santé des individus.

Les chercheurs affirment néanmoins que cette problématique peut être réduite simplement, ce qui laisse entrevoir des solutions potentielles pour atténuer ces conséquences négatives.

Une baisse de la productivité

Outre les conséquences économiques, l’usage excessif des écrans entraîne également une baisse de la productivité. En effet, passer trop de temps devant les écrans peut avoir un effet néfaste sur la concentration, la créativité et l’efficacité des individus dans leur travail.

Cette baisse de productivité peut se traduire par une diminution des performances au travail, des retards dans la réalisation des tâches et même une augmentation des erreurs commises. Ces facteurs ont un impact direct sur l’économie du pays, en ralentissant la croissance et en limitant le développement des entreprises.

Des conséquences sur la santé

Outre-Atlantique, environ un quart de la population souffre de symptômes liés à un temps d’écran excessif. Ces symptômes peuvent varier d’une fatigue oculaire et de maux de tête fréquents à des troubles du sommeil et des problèmes de santé mentale.

Passer de longues heures devant les écrans peut également entraîner une sédentarité accrue, ce qui augmente le risque de développer des problèmes de santé tels que l’obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Il est donc crucial de prendre des mesures pour réduire le temps d’écran et trouver un équilibre entre les activités numériques et les activités physiques. Cela permettra non seulement de préserver la santé des individus, mais aussi de réduire les coûts économiques associés à cette habitude.

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *