CNIL : Révélations choc sur les contrôles imminents des Jeux olympiques !

⌛ Temps de lecture : 2 minutes
Notez cet article

Sommaire

Les priorités de la CNIL pour 2024

Le jeudi 8 février, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a présenté les principales thématiques sur lesquelles elle se concentrera en 2024. Parmi ces priorités, on retrouve la collecte de données lors des Jeux olympiques et paralympiques, la dématérialisation des tickets de caisse dans le secteur de la grande distribution, l’activité en ligne des mineurs et bien d’autres sujets encore.

La collecte de données lors des Jeux olympiques et paralympiques

L’un des enjeux majeurs de l’année 2024 pour la CNIL est la collecte de données qui sera effectuée lors des Jeux olympiques et paralympiques. En effet, ces événements sont propices à la collecte massive d’informations personnelles, que ce soit par les organisateurs, les sponsors ou encore les médias. La CNIL souhaite s’assurer que cette collecte se fasse dans le respect des droits des individus, en veillant notamment à la sécurité et à la confidentialité des données.

La dématérialisation des tickets de caisse dans la grande distribution

Un autre sujet qui préoccupe la CNIL pour cette année est la dématérialisation des tickets de caisse dans le secteur de la grande distribution. En effet, de plus en plus de magasins proposent désormais des tickets de caisse électroniques, ce qui soulève des questions en termes de protection des données personnelles. La CNIL souhaite donc encadrer cette pratique afin de garantir la sécurité des informations des consommateurs.

L’activité en ligne des mineurs

L’activité en ligne des mineurs est également une préoccupation importante pour la CNIL en 2024. Les enfants et les adolescents sont de plus en plus présents sur internet, ce qui les expose à des risques en termes de protection de la vie privée. La CNIL souhaite sensibiliser les acteurs du numérique ainsi que les parents sur les bonnes pratiques à adopter pour protéger les mineurs en ligne et garantir leur droit à la vie privée.

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *