Énorme aide financière de 8,5 milliards de dollars pour Intel des États-Unis

Usine en construction d
⌛ Temps de lecture : 2 minutes
Notez cet article

Sommaire

Subvention de 8,5 milliards de dollars à Intel

Joe Biden va annoncer une subvention de 8,5 milliards de dollars à Intel dans le cadre du Chips and Science act. Cette annonce sera faite depuis l’Arizona, où l’entreprise est en train de construire deux usines. D’autres annonces pourraient également concerner Micron, Samsung et TSMC.

Problèmes de latence pour les industriels des semi-conducteurs

Depuis l’adoption du Chips act en 2022, les grands industriels des semi-conducteurs se plaignaient de la lenteur pour obtenir les aides prévues. En janvier et février, seulement environ 1,7 milliard de dollars sur les 39 milliards prévus ont été distribués en trois fois à GlobalFoundries, Microchip Technology et BAE Systems Electronics.

Modernisation des installations d’Intel

La subvention accordée à Intel vise à soutenir la fabrication de ses usines à Chandler, en Arizona, où se rendra le président américain, mais aussi à moderniser ou construire des installations dans d’autres États tels que l’Ohio, le Nouveau-Mexique et l’Oregon.

Formation et main-d’œuvre spécialisée

Joe Biden devrait également aborder la question de la formation lors de sa visite. Depuis l’adoption du Chips Act, 240 milliards de dollars d’investissements ont été promis aux États-Unis. Cependant, il semble que le pays manque de main-d’œuvre spécialisée, ce qui a conduit TSMC à retarder l’ouverture de son usine d’Arizona à 2025. La disponibilité d’une main-d’œuvre qualifiée est cruciale pour atteindre l’objectif de production de 20 % des puces avancées sur le sol américain d’ici 2030.

Aspect politique de la visite de Joe Biden

Cette visite revêt également un aspect politique, alors que Joe Biden est en campagne pour sa réélection en fin d’année. Le Chips act est l’un des piliers de la politique économique de son administration. La Maison-Blanche met en avant la création d’emplois bien rémunérés, syndiqués et assortis de bons avantages sociaux dans toute l’Amérique. L’argument de la sécurité nationale liée à la chaîne d’approvisionnement en semi-conducteurs est également souligné.

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *