Explosif ! Elon Musk implante Neuralink sur un être humain. Incroyable innovation cérébrale !

⌛ Temps de lecture : 2 minutes
Notez cet article

Sommaire

La réussite de la première implantation cérébrale par Neuralink

Le 29 janvier dernier, Elon Musk, cofondateur et coprésident de Neuralink, a fait une annonce révolutionnaire. En effet, la veille, la start-up avait réalisé avec succès la pose du premier implant cérébral sur un patient humain. Cette avancée technologique majeure marque une étape importante dans le développement des interfaces cerveau-machine.

Un implant de la taille d’une pièce de monnaie

L’implant cérébral mis au point par Neuralink a la particularité d’être de petite taille, équivalente à celle d’une pièce de monnaie. Malgré sa compacité, ce petit gadget est doté de 1 024 électrodes. Ces dernières sont essentielles pour permettre à la personne implantée de contrôler des appareils connectés grâce à son cerveau.

Le contrôle d’appareils connectés via le cerveau

Grâce à l’implant cérébral de Neuralink, il est désormais possible pour une personne de contrôler des appareils connectés directement depuis son cerveau. Cette prouesse technologique ouvre de nouvelles perspectives en termes d’interactions homme-machine. En effet, il devient envisageable de piloter des équipements électroniques ou des prothèses à l’aide de la pensée.

Les implications de cette avancée

La pose réussie de cet implant cérébral constitue une avancée majeure dans le domaine de la neurotechnologie. Les possibilités offertes par cette technologie sont vastes et pourraient révolutionner de nombreux domaines tels que la médecine, la robotique ou encore les jeux vidéo. De plus, cette avancée soulève également des questions éthiques et de sécurité, qui devront être abordées avec précaution.

Le futur de Neuralink

Cette première implantation cérébrale réussie par Neuralink ouvre la voie à de nombreuses avancées futures. La start-up compte bien continuer ses recherches et ses développements pour améliorer encore davantage cette interface cerveau-machine. Elon Musk et son équipe espèrent notamment réduire la taille de l’implant et augmenter le nombre d’électrodes afin d’optimiser les performances et les possibilités offertes par cette technologie révolutionnaire.

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *