Guide : comment choisir une imprimante résine ?

⌛ Temps de lecture : 3 minutes
4.4/5 - (8 votes)

Avec les récentes avancées technologiques, l’impression 3D devient rapidement populaire. Selon un rapport récent, la taille du marché de l’impression 3D devrait doubler tous les trois ans. La technologie de l’impression 3D devient de plus en plus abordable, un nombre croissant de particuliers et de propriétaires de petites entreprises en profitent.

Une imprimante 3D résine pourrait devenir un appareil courant, au même titre qu’un micro-ondes ou un réfrigérateur. Vous souhaitez acquérir une imprimante résine ? Mais vous ne savez pas par où commencer ? Avec cet article, retrouvez tous nos conseils pour choisir correctement une imprimante résine.

Choisir la bonne technologie d’impression résine

Toutes les imprimantes 3D résine n’utilisent pas la même technologie d’impression. Voici quelques-unes des technologies d’impression polymère les plus populaires, ainsi que leurs points forts et leurs points faibles.

Les technologies DLP et SLA appartiennent toutes deux à la technologie d’impression 3D par photopolymérisation en cuve. Bien qu’elles soient assez similaires, elles présentent des différences significatives. Voici un guide de base pour comprendre les deux technologies ainsi que leurs principales différences entre DLP et SLA.

Technologie d’impression DLP

DLP est l’abréviation des termes Digital Light Processing (traitement numérique de la lumière). Le processus DLP présente certaines similitudes avec le processus d’impression 3D par stéréolithographie, qui utilise des photopolymères. La technologie d’impression 3D DLP utilise une source de lumière conventionnelle comme une lampe à arc avec un panneau d’affichage à cristaux liquides.

Lire cet article :   Skin Fortnite 2022 : Tous les skins à venir dans Fortnite et comment les obtenir

Dans l’impression DLP, la cuve de polymère liquide est exposée à la lumière UV dans des conditions sûres. Le processus commence par le chargement du modèle 3D dans l’imprimante. Un projecteur intégré, placé sous la cuve de résine, projette des tranches de l’image 3D sur les couches de résine. La première couche de polymère qui est exposée à la lumière UV durcit et le processus se poursuit avec la deuxième couche et toutes les couches successives du photopolymère. Le processus se poursuit jusqu’à ce que le modèle 3D soit construit.

Technologie d’impression SLA

SLA est l’abréviation de stéréolithographie. Il s’agit de la plus ancienne technologie d’impression 3D encore utilisée aujourd’hui. Contrairement à la technologie DLP, l’imprimante 3D SLA utilise un faisceau laser pour durcir le polymère.

L’imprimante 3D SLA dirige le laser UV vers deux galvanomètres qui les orientent vers des coordonnées X et Y correctes qui sont tracées sur une section transversale du modèle. Le faisceau laser UV se déplace en continu sur l’impression, durcissant le photopolymère au fur et à mesure. Le processus d’impression 3D décompose la conception 3D en plusieurs ensembles de coordonnées pour chaque couche le long des lignes qui sont envoyées à deux galvanomètres.

De manière générale, les imprimantes résines pour les particuliers utilisent la technologie SLA qui est l’une des plus accessibles. C’est pourquoi, pour débuter, il peut-être intéressant d’opter pour cette technologie.

Déterminer la taille de l’objet que vous souhaitez imprimer

La taille des objets que vous souhaitez imprimer peut vous aider à déterminer le volume de construction que vous recherchez dans l’imprimante 3D que vous choisissez. Le volume de construction est la taille d’impression maximale d’une imprimante. Il est généralement indiqué en pouces ou en millimètres. En général, un volume de construction important vous permettra d’imprimer des objets de grande taille.

Lire cet article :   Outil SEO GRATUIT en 2022 | Quels sont les 15 meilleurs ?

Cependant, la plupart des imprimantes de bureau (principalement conçues pour les amateurs) ont un volume de construction faible ou modéré (maximum 380 x 380 x 380 mm). Vous devez donc choisir en conséquence.

CADzilla, une imprimante 3D professionnelle fabriquée par la société australienne Studio Kite, est peut-être l’une des plus grandes imprimantes du marché. Son volume de construction est de 2600 x 2600 x 3600 mm ou 8,5 x 8,5 x 11,8 pieds. En comparaison, la Elegoo Jupiter, une imprimante XXL pour les particuliers est jusqu’à neuf fois plus petite que la CADzilla, qui est l’une des imprimantes 3D les plus grandes et les plus réputées.

N’oubliez pas non plus que les volumes de construction peuvent également être surmontés en imprimant un grand objet en plusieurs parties qui peuvent être assemblées une fois terminées.

Tenir compte de la vitesse d’impression de l’imprimante résine

La vitesse d’impression est également un facteur essentiel. Elle est, en général, inversement proportionnelle à la résolution. Une résolution élevée permet plus de détails, ce qui implique une vitesse d’impression plus lente. Par exemple, l’impression d’une chaussure prendra beaucoup plus de temps que la création d’une balle de baseball en raison des détails et de la forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.