Le cofondateur de Salesforce en mission pour révolutionner Slack

Parker Harris.
⌛ Temps de lecture : 2 minutes
Notez cet article

Parker Harris.

Sommaire

Un nouveau directeur technique pour Slack

Après plusieurs changements à la tête de Slack suite à son acquisition par Salesforce, Parker Harris a récemment pris le poste de directeur technique de la messagerie professionnelle. Son objectif principal est d’assurer une intégration plus étroite entre les deux plateformes.

Un rôle clé dans le lancement du Data Cloud

Parker Harris a pris en charge la définition de la stratégie technologique de Slack après le départ de Cal Henderson, cofondateur et directeur technique de l’entreprise, en janvier. Cette décision fait suite à de nombreux départs au sein de la direction de la société. En 2022, le PDG Stewart Butterfield a quitté ses fonctions, laissant sa place à Lidiane Jones, qui a elle-même démissionné un an plus tard pour rejoindre l’application de rencontres Bumble.

En 2021, Salesforce a acquis Slack pour 27 milliards de dollars, ce qui représente la plus importante acquisition de l’histoire de l’entreprise. Trois ans plus tard, la relation entre les deux entités semble plus formelle qu’une véritable intégration. Selon Butterfield, il n’y a pas eu d’assimilation de la culture Slack dans celle de Salesforce, ce qui constitue un frein à une réelle intégration.

Parker Harris, cofondateur de Salesforce aux côtés de Marc Benioff en 1999, a occupé le poste de directeur technique du géant des logiciels pendant sept ans. Il a joué un rôle clé dans la transition de l’entreprise vers le cloud public en 2016, permettant ainsi le lancement du Data Cloud, un élément essentiel de ses activités.

Des intégrations axées sur l’IA à venir ?

Marc Benioff s’est montré enthousiaste quant au nouveau rôle de Parker Harris en tant que directeur technique de Slack, soulignant son importance dans l’industrie. Les deux hommes travaillent ensemble pour organiser des réunions hebdomadaires sur les intégrations entre Slack et Salesforce, comme l’a révélé Harris lors d’une interview avec CNBC.

Tout comme l’ensemble de l’industrie technologique, Salesforce et Slack ont récemment lancé des projets majeurs dans le domaine de l’intelligence artificielle. En mai, Salesforce a annoncé Slack GPT, un outil d’IA conversationnelle visant à améliorer la productivité des entreprises. Quelques mois plus tard, Salesforce a introduit Slack Sales Elevate, une solution de vente personnalisée intégrant Slack à Sales Cloud, avec des fonctionnalités alimentées par l’IA.

Avec Parker Harris aux commandes, de tels produits devraient voir le jour plus fréquemment. Le nouveau directeur technique de Slack affirme vouloir “construire quelque chose de grand”.

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *