Les robots humanoïdes captent l’attention des géants de l’IA

Le robot de Figure AI.
⌛ Temps de lecture : 2 minutes
Notez cet article

La course à l’intelligence artificielle générative est un domaine qui suscite un grand intérêt chez les géants de la technologie, notamment en ce qui concerne les robots humanoïdes. Ces deux technologies combinées pourraient avoir un impact révolutionnaire sur le secteur de la robotique.

Sommaire

Figure AI lève 675 millions de dollars

La start-up Figure AI, fondée en 2022, a récemment levé 675 millions de dollars auprès d’acteurs majeurs tels que Microsoft, OpenAI, Nvidia, Intel et Bezos Expeditions. Cette levée de fonds dépasse largement les prévisions de la société, témoignant de l’engouement pour ses projets.

L’objectif de Figure AI est de développer un robot humanoïde capable d’effectuer des tâches pénibles, telles que le transport de charges lourdes dans des entrepôts. La société a déjà signé un accord avec BMW pour déployer ses robots dans la production automobile. Brett Adcock, fondateur et PDG de Figure AI, affirme que ces fonds permettront de préparer l’introduction de l’IA dans le monde afin qu’elle ait un impact positif sur l’humanité. Pour ce faire, la société utilisera l’infrastructure, la formation et le stockage de l’IA de Microsoft Azure.

Figure AI a également conclu un partenariat avec OpenAI pour développer des modèles d’IA de nouvelle génération destinés aux robots humanoïdes. Cette collaboration vise à améliorer les capacités des robots à traiter et à raisonner à partir du langage, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour l’industrie.

Deux technologies liées ?

La convergence entre l’intelligence artificielle générative et les robots humanoïdes semble inévitable. Intégrer l’IA aux robots permettra aux machines d’interagir et de raisonner de manière plus avancée, notamment à travers le langage.

D’autres entreprises, telles que Boston Robotics avec Atlas ou Agility Robotics, travaillent également sur des robots humanoïdes. Tesla, de son côté, développe un humanoïde nommé Optimus. Il est envisageable que ces robots soient dotés des mêmes avancées technologiques que d’autres projets d’intelligence artificielle, tels que Grok de xAI, la start-up d’Elon Musk.

Les investisseurs considèrent actuellement l’IA comme une technologie phare, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour le secteur de la robotique. Selon les analystes de Goldman Sachs, le marché des robots humanoïdes pourrait atteindre 38 milliards de dollars d’ici 2035.

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *