Scandale révélé : Microsoft et OpenAI sous enquête de l’autorité britannique de la concurrence !

⌛ Temps de lecture : 2 minutes
Notez cet article

Sommaire

L’autorité de la concurrence et des marchés britannique enquête sur OpenAI et Microsoft

L’autorité de la concurrence et des marchés (CMA), l’antitrust Britannique, est la première à passer ouvertement à l’action sur le dossier OpenAI. Dans un communiqué publié le 8 décembre, elle sollicite des avis, des partis intéressés sur la relation du créateur de ChatGPT et Microsoft. Elle soupçonne une « situation de fusion pertinente ».

L’enquête menée par l’autorité de la concurrence et des marchés britannique porte sur la relation entre OpenAI, l’entreprise spécialisée dans l’intelligence artificielle, et Microsoft. Cette dernière a récemment annoncé un partenariat avec OpenAI pour développer et commercialiser conjointement ChatGPT, un modèle de langage basé sur l’IA. La CMA estime que cette collaboration pourrait constituer une situation de fusion pertinente, ce qui l’amène à solliciter des avis et des informations auprès des parties intéressées.

Les soupçons de fusion pertinente entre OpenAI et Microsoft

L’autorité de la concurrence et des marchés britannique a émis des soupçons quant à une possible fusion pertinente entre OpenAI et Microsoft. Cette suspicion découle de la relation étroite entre les deux entreprises dans le développement de ChatGPT, un modèle de langage basé sur l’intelligence artificielle. En sollicitant des avis et des informations auprès des parties intéressées, la CMA souhaite examiner en détail cette relation et déterminer si elle présente des risques pour la concurrence et les marchés.

L’objectif de cette enquête est de vérifier si la collaboration entre OpenAI et Microsoft dans le cadre de ChatGPT pourrait conduire à une concentration excessive de pouvoir dans le secteur de l’intelligence artificielle. La CMA cherche à déterminer si cette relation pourrait avoir un effet négatif sur la concurrence, en limitant l’accès à des technologies similaires ou en restreignant le choix des consommateurs. Elle souhaite également évaluer les éventuelles barrières à l’entrée sur ce marché et le niveau de concurrence existant.

Les conséquences potentielles pour la concurrence et les marchés

Si l’autorité de la concurrence et des marchés britannique conclut que la relation entre OpenAI et Microsoft constitue une fusion pertinente, cela pourrait avoir des conséquences importantes pour la concurrence et les marchés. En effet, cela pourrait entraîner une concentration de pouvoir excessive entre les mains de ces deux acteurs, ce qui pourrait nuire à l’innovation et à la diversité sur le marché de l’intelligence artificielle.

La CMA pourrait prendre des mesures pour remédier à cette situation, telles que des restrictions sur la collaboration entre OpenAI et Microsoft ou des mesures visant à promouvoir la concurrence sur le marché de l’intelligence artificielle. Cette enquête souligne l’importance croissante de la régulation et de la surveillance des grandes entreprises technologiques, afin de préserver un environnement concurrentiel sain et de garantir l’innovation continue dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *