Stellantis mise tout sur Tiamat, la révolution des batteries sodium ion

⌛ Temps de lecture : 2 minutes
Notez cet article

Sommaire

Stellantis investit dans la start-up Tiamat pour développer des batteries sodium ion

Stellantis a récemment annoncé son investissement dans la start-up française Tiamat. Cette jeune coentreprise se spécialise dans le développement et la commercialisation de batteries sodium ion adaptées aux produits électrifiés. Cette collaboration marque une première pour le constructeur automobile, qui montre un fort intérêt pour cette nouvelle technologie.

En effet, Stellantis cherche activement des alternatives aux batteries lithium et cobalt, qui sont actuellement les plus utilisées dans l’industrie automobile. Ces batteries présentent certains inconvénients, notamment en termes de coût, de disponibilité des matériaux et d’impact environnemental. Ainsi, le constructeur souhaite diversifier ses sources d’approvisionnement en batteries en explorant de nouvelles solutions, telles que les batteries sodium ion proposées par Tiamat.

Un partenariat prometteur pour Stellantis

Ce partenariat avec Tiamat offre de nombreuses perspectives intéressantes pour Stellantis. En investissant dans cette start-up française, le constructeur automobile se positionne à la pointe de l’innovation dans le domaine des batteries pour véhicules électrifiés. Les batteries sodium ion représentent en effet une alternative prometteuse aux batteries lithium et cobalt, avec des avantages potentiels tels qu’une plus grande disponibilité des matériaux et une réduction de l’impact environnemental.

De plus, en soutenant financièrement Tiamat, Stellantis contribue au développement de cette jeune entreprise et favorise ainsi la croissance de l’écosystème des start-up françaises. Cette collaboration entre un géant de l’industrie automobile et une start-up innovante démontre également l’importance de l’investissement dans la recherche et le développement de technologies durables.

Une nouvelle étape vers la transition énergétique

Cet investissement dans Tiamat s’inscrit dans la stratégie de Stellantis visant à accélérer sa transition vers une mobilité plus durable. En développant des batteries sodium ion, le constructeur automobile cherche à répondre aux enjeux environnementaux et aux attentes croissantes des consommateurs en matière de véhicules électrifiés.

En conclusion, Stellantis mise sur la start-up Tiamat pour développer et commercialiser des batteries sodium ion, une alternative prometteuse aux batteries lithium et cobalt. Ce partenariat marque une étape importante dans la diversification des sources d’approvisionnement en batteries du constructeur automobile et renforce son engagement en faveur de la transition énergétique.

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *