Cyberattaques : 50 pays font une promesse choc sur les rançons, mais est-ce vraiment fiable ?

⌛ Temps de lecture : 2 minutes
Notez cet article

Sommaire

Un rassemblement international pour lutter contre les rançongiciels

Pour la troisième fois depuis 2021, un grand nombre de pays se sont réunis à Washington du 31 octobre au 1er novembre afin de discuter de la lutte contre les rançongiciels. Cet événement, appelé l’International Counter Ransomware Initiative (CRI), a été organisé dans un lieu inattendu.

La stratégie de ne pas payer les rançons

Une des principales stratégies abordées lors de cet événement était la question des paiements de rançons. Anne, une experte en cybersécurité, a souligné l’importance de ne pas payer ces rançons, du moins dans la mesure du possible. Elle a expliqué que le fait de payer les criminels renforçait leur activité et encourageait d’autres attaques similaires. Il est donc crucial de trouver des alternatives pour résoudre ces problèmes de manière plus efficace.

Les conséquences de payer les rançons

Payer les rançons a des conséquences néfastes à la fois pour les individus et pour la société dans son ensemble. Anne a expliqué que cela encourageait les criminels à continuer leurs activités illégales en leur fournissant un moyen rapide et facile de gagner de l’argent. De plus, cela alimentait également le développement de nouvelles techniques de rançongiciels plus sophistiquées et dangereuses. Par conséquent, il est crucial de trouver des solutions alternatives pour contrer ces attaques.

Les alternatives pour lutter contre les rançongiciels

Au cours de l’événement, plusieurs alternatives ont été discutées pour lutter contre les rançongiciels. Parmi celles-ci, il a été suggéré de renforcer la sensibilisation à la cybersécurité et d’améliorer la formation des utilisateurs finaux. Une meilleure éducation sur les bonnes pratiques de sécurité en ligne pourrait aider à prévenir ces attaques et à réduire leur impact. De plus, il a été souligné l’importance de la coopération internationale pour partager les informations et les meilleures pratiques en matière de lutte contre les rançongiciels. En travaillant ensemble, les pays peuvent renforcer leur résilience face à ces attaques et mieux protéger leurs citoyens et leurs infrastructures.

Lire cet article :   RBEI rejoint le programme AWS Independent Software Vendor (ISV) Accelerate

Source : CNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *