Développeur web, pourquoi devenir freelance?

⌛ Temps de lecture : 2 minutes
4.5/5 - (8 votes)

Les développeurs web généralement sortis de leur stage de fin d’étude se font embaucher ou trouvent rapidement un employeur pour un poste en CDI. Mais après quelques années d’expérience il est possible de gagner bien plus qu’en tant que salarié.

Plus de liberté de choisir en tant que développeur freelance

L’alternative principale au salariat est le statut de freelance. Celui-ci permet de pouvoir avoir la liberté de choisir ses clients. En effet, en CDI dans une SSII par exemple, on ne peut pas choisir les sociétés où on apporte son expertise. Seule la société où le développeur web est salarié va décider. En tant que freelance, la liberté est totale. On peut de ce fait choisir un client qui est à proximité de son domicile, pour éviter de perdre trop de temps dans le trajet. On peut aussi tout simplement choisir un client qui accepte le télétravail à temps plein ou bien à temps partiel.
Il est aussi envisageable d’opter pour un client dont le secteur d’activité est plus intéressant pour le développeur web. Un client dans l’aéronautique, dans les énergies renouvelables, peu importe le choix lui revient totalement en tant que freelance.

Il est possible de choisir un client avec des missions intéressantes. En outre on peut imaginer aussi opter pour une mission contenant des responsabilités managériales plus que dans une autre mission.

Lire cet article :   Metaverse : les géants de la tech se préparent au metaverse, un concept encore en développement

Le développeur web soucieux d’être à jour dans les technologies peut tout aussi bien prendre en considération la nécessité de rejoindre un client utilisant les dernières versions. C’est très important pour une carrière de sans cesse se mettre à jour pour être sûr de pouvoir retrouver d’autres clients par la suite. Ceux qui restent dans leur zone de confort avec une ancienne version d’une technologie peuvent vite déchanter et se retrouver à l’écart des recherches des recruteurs.

Une meilleure rémunération

En tant que freelance le développeur web décide de sont T.J.M. C’est le prix qu’il va facturer à son client pour son expertise par jour. Pour un freelance travaillant beaucoup c’est très intéressant car la facture peut très vite monter suivant le nombre d’années d’expérience et les technologies maîtrisées. Hors en CDI il est plus compliqué de monter rapidement son salaire. L’employeur devant respecter des grilles de salaires et des niveaux d’augmentation pour éviter de dérégler les systèmes en place.

Le seul inconvénient étant les vacances. Quand on est salarié, il y a 5 semaines de vacance par an obligatoire voir plus suivant les sociétés ou des rtt accordés. Quand on est freelance ou office manager freelance en vacances on ne travaille pas donc on ne peut pas facturer. De plus, si un accident arrive il n’y a pas d’arrêt de travail à fournir à l’employeur étant donné que le freelance est son propre patron. Donc ces jours d’arrêt ne sont pas facturés et donc le développeur web n’a pas de rémunération.

Il est donc très important de bien s’informer avant de se lancer en tant que freelance, mais il y a beaucoup de technologies niche pour un développeur web qui sont très recherchés et qui permettent de faire une facturation très élevée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.