Mario Strikers : Battle League Avis 2022

Mario Strikers Battle League Review
⌛ Temps de lecture : 6 minutes
4.7/5 - (7 votes)

On constate une tendance un peu malsaine en ce qui concerne les jeux de sport Mario sur la Nintendo Switch. Ils manquent de puissance durable et de personnalité. Ces jeux donnent presque l’impression d’être des expériences uniques. Il suffit de parcourir toutes les offres du jeu, de le mettre de côté et de ne jamais regarder en arrière. Même avec le contenu de l’après-lancement, je n’ai pas pu prendre la peine de les revisiter. Maintenant qu’il y a un autre jeu de sport dans le lot, est-ce que Mario Strikers : Battle League brisera-t-il le moule ?

Je suis ici pour vous dire que Battle League est une entrée solide dans la série, mais pas sans quelques défauts majeurs. Cela fait quinze ans que nous n’avons pas eu de suite digne de ce nom dans la franchise Mario Strikers. Il fait le travail dans les domaines qui nous intéressent le plus, mais c’est un achat très conditionnel pour les fans de la série. Ce jeu comporte de nombreux compromis.

Un jeu pour les joueurs solitaires

Si vous comptez passer beaucoup d’heures en solo avec ce jeu, vous devriez peut-être y réfléchir à deux fois. Contrairement à d’autres jeux de la franchise sportive de Mario comme Mario Golf, il n’y a pas de mode histoire ou de campagne pour occuper une poignée d’heures de jeu en solo, si ce n’est le mode batailles de la Coupe. Ces modes sont souvent là pour vous familiariser avec les commandes et peut-être débloquer de nouveaux modes et personnages.

Comment faire de l'hyper-attaque dans Mario Strikers-Battle-League

Ce que nous avons à la place, c’est la jouabilité à outrance, qui est solide, c’est le moins qu’on puisse dire. La barre a été placée très haut au vu de la qualité du dernier jeu de la franchise. C’est peut-être injuste, mais on pouvait s’attendre à ce qu’avec le temps, les itérations futures de Strikers soient plus innovantes. Nous voulions qu’il y ait quelque chose de plus pour attirer les nouveaux joueurs et ramener les vétérans dans la gamme de jeux Strikers. Ce sera un sentiment permanent souvent provoqué par Battle League ; nous voulions quelque chose de plus, mais ce n’est pas le cas.

Nintendo est en train d’adapter lentement cette mentalité de “jeux en tant que service” où ils ajoutent lentement du contenu à leurs jeux qui semblent incomplets au lancement. Ce n’est pas une bonne chose, car beaucoup d’entre nous ont l’habitude de justifier pleinement ces achats à 60 $ (plus taxes) de jeux AAA de Nintendo, car ils ne bénéficient pratiquement pas de baisses de prix.

Ce sera un sentiment permanent souvent provoqué par Battle League ; nous voulions quelque chose de plus, mais ce n’est pas vraiment le cas.

C’est également là que réside le problème. Si ce jeu avait un prix de vente conseillé de 39,99 dollars ou même de 49,99 dollars, le manque de contenu serait beaucoup plus justifiable. Le “sceau de qualité Nintendo” que l’on voit au dos de ces boîtes de jeu commence à ressembler à une fausse piste à ce stade. On peut dire que la qualité du gameplay est excellente, mais la norme établie dans les générations précédentes n’a pas nécessairement été maintenue.

Lire cet article :   Les meilleurs jeux Play to Earn NFT en 2022

La fête est belle, mais elle n’est pas sans contraintes.

La jouabilité de Mario Strikers : Battle League, comme je l’ai déjà dit, est solide. Il se traduit bien dans l’aspect multijoueur lorsqu’on joue avec d’autres personnes en local. Battle League peut prendre en charge jusqu’à huit joueurs sur une console, ce qui permet à de plus grands groupes de jouer sans avoir à échanger pour les tours. Bien sûr, avec le matériel de la Switch, il y a quelques limitations aux combinaisons de contrôleurs au-delà de quatre joueurs. Il faut s’y attendre de la part d’un matériel qui est rapidement laissé à la traîne par rapport à ses concurrents actuellement sur le marché.

2022060915150300-BDBFC1A3D61EE5D17CC0A7273195C4AD

Ce jeu a une façon de jouer facile à digérer qui est expliquée en détail dans son mode Tutoriel. Vous y apprendrez comment fonctionnent les mouvements, les passes, les coups de pied et autres éléments fondamentaux. Des techniques plus avancées vous seront enseignées. Pour les joueurs occasionnels qui pourraient simplement prendre une manette supplémentaire à un ami pour se plonger dans les bases, c’est un moment amusant. La nature trépidante d’avoir huit personnes différentes de différents niveaux de compétence contrôlant leurs personnages sur le terrain est une explosion.

Le jeu est extrêmement captivant. Le seul temps d’arrêt réel est celui où l’on regarde la reprise du but sous différents angles et au ralenti. Sinon, vous êtes presque toujours en train de contrôler, de courir, de passer le ballon, de l’intercepter de l’adversaire, de tirer au but, de dribbler, d’esquiver, de saisir ou d’utiliser des objets. C’est un jeu qui requiert une attention extrême, d’autant plus que vous utilisez presque tous les boutons disponibles sur votre manette.

On pourrait penser qu’un titre qui maîtrise parfaitement son gameplay multijoueur local a droit à un laissez-passer complet, mais c’est parce que le jeu est incomplet. Ce jeu n’a que DIX personnages jouables au lancement, à l’exception de certains favoris des fans comme Daisy ou même la plus récente Pauline. Dans presque tous les matchs, les personnages sont répétés dans les deux équipes. Au bout d’un moment, nous allons voir les mêmes mouvements Hyper Strike des mêmes personnages, car il y a si peu de diversité. Cette partie deviendra vite ennuyeuse.

D’autres jeux de sport Mario ont inclus des personnages farfelus et inattendus comme King Bob-omb dans Mario Golf : Super Rush ou Spike dans Mario Tennis : Aces. Le jeu recevra du contenu gratuit après son lancement, ce qui pourrait probablement justifier son achat plus tard (et, espérons-le, avec une baisse de prix).

Un succès et un échec à l’international

Puisque le multijoueur est la base de Mario Strikers : Battle League, on pourrait espérer que le jeu en ligne ne vienne qu’en complément si on a des amis dans des endroits éloignés. Le jeu s’acquitte de sa tâche, mais de façon peu soignée. Avec le netcode archaïque de Nintendo pour la partie en ligne de ses jeux, Battle League souffre considérablement de problèmes de connexion sous forme de retard. Cela crée des problèmes plutôt frustrants, surtout pour un jeu qui dépend fortement du timing.

Hyper-Strike-Goal-in-Mario-Strikers-Battle-League

À moins que tous les joueurs de chaque lobby que vous rejoignez ne disposent d’une connexion Internet rapide et fiable et ne soient branchés directement à un routeur, vous devez vous attendre à des problèmes et à des retards lors de vos matchs en ligne. Imaginez que vous essayez de passer le ballon à un autre coéquipier et que la saisie ne soit pas enregistrée ou qu’elle soit enregistrée tardivement. Cela pourrait facilement conduire à ce qu’un adversaire vous tacle le ballon et ruine votre plan de jeu.

Lire cet article :   Top 10 Skin Fortnite Tryhard a avoir de toute urgence en 2022

Ce qui rend la chose encore plus décevante, c’est que, bien que le jeu puisse être joué à huit joueurs en local, ce n’est pas le cas en ligne. Vous pouvez créer des groupes semblables à des clans, appelés Clubs, qui peuvent accueillir jusqu’à 20 joueurs différents, mais vous ne pouvez pas prendre quatre joueurs sur des consoles différentes pour rejoindre un lobby en matchmaking.

Au lieu de cela, vous êtes limité à l’utilisation de deux Switchs, chacune avec un invité pour jouer en ligne et ensuite jouer globalement. Ces limitations matérielles deviennent un peu absurdes, étant donné que d’autres jeux ont été capables de supporter plus de quatre consoles Switch se connectant toutes en même temps. Il devient un peu ridicule qu’un jeu qui brille surtout lorsqu’il est joué avec d’autres joueurs ait encore plus de restrictions à cause d’un système de réseau en déclin. Espérons qu’il n’est pas trop tard pour donner au online une refonte ou une mise à niveau, ou ce jeu restera dans les catégories tièdes comme ses homologues de tennis et de golf.

2022061000224900-BDBFC1A3D61EE5D17CC0A7273195C4AD

Notre Verdicte

Mario Strikers : Battle League est un jeu qui est surtout porté par son multijoueur local et sa jouabilité. Il y avait tellement de potentiel raté pour que ce jeu brille plus que ses prédécesseurs. Entre le manque de modes solo, de contenu et les limitations du jeu en ligne, il est très difficile de justifier l’achat de ce jeu dans son état actuel.

C’est dommage. La série Strikers était l’une des franchises sportives les plus populaires de Mario. Le fait de recevoir le jeu que nous avons reçu au lancement donne presque l’impression que Nintendo avait besoin d’un titre AAA pour combler les temps morts entre les grosses sorties. Si le jeu avait eu quelques personnages supplémentaires, un peu plus de possibilités en solo et un meilleur système en ligne, il aurait pu être un succès.

Ce jeu a été évalué en utilisant une copie du jeu fournie par l’éditeur du jeu, la société de relations publiques, le développeur ou autre dans le but exprès d’une évaluation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.