samedi, novembre 27, 2021

REPLY : "Le travail hybride n’est pas une tendance passagère", confirme l’étude Hybrid Work de Reply qui examine l’évolution rapide des technologies conçues pour soutenir les nouvelles méthodes de travail

TURIN, Italie–(BUSINESS WIRE)–L’augmentation de la productivité et la collaboration avancée ne sont qu’une partie des avantages offerts par les nouveaux modèles de travail hybrides qui seront bientôt la nouvelle normalité du monde des affaires. C’est précisément ce qui ressort de la nouvelle recherche sur le travail hybride réalisée par Reply grâce à Trend SONAR, la plateforme propriétaire de détection et de suivi des tendances basée sur l’intelligence artificielle, et avec le soutien de PAC (Teknowlogy Group).

La recherche a notamment permis d’estimer les principales tendances du marché sur la base d’études sectorielles et de données recueillies auprès des clients de Reply. Les données de deux groupes de pays différents ont ensuite été comparées : les  » Europe-5  » (Italie, Allemagne, France, Pays-Bas, Belgique) et les  » Big-5  » (États-Unis, Royaume-Uni, Brésil, Chine, Inde) afin de comprendre la maturité du marché, après un an et demi de vie pandémique.

Aujourd’hui, les entreprises qui ont accéléré leur transformation numérique en raison de l’urgence sanitaire définissent le modèle de travail hybride comme populaire, efficace et performant – et aussi la raison même pour laquelle il n’y aura pas de retour en arrière.

En effet, hormis quelques limites liées à la collaboration à distance, que l’innovation technologique sera de plus en plus en mesure de minimiser, la nouvelle normalité ne prévoit pas un retour à temps plein aux lieux de travail physiques comme auparavant, mais plutôt une plus grande flexibilité et des paradigmes de travail hybrides. Cette approche devrait révolutionner la conception des bureaux, la culture d’entreprise et l’expérience globale des employés. Un scénario qui profitera aux employés (meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, efficacité accrue du travail), ainsi qu’aux entreprises (espaces de bureaux plus petits, horaires de travail flexibles, recrutement de talents sans nécessité de délocalisation).

Comme le souligne Filippo Rizzante, directeur technologique de Reply : « Le monde numérique et la technologie ont remodelé l’avenir de l’expérience des employés. En fonction du contexte de travail spécifique, qu’il s’agisse d’un bureau ou d’une usine, le travail hybride sera de plus en plus caractérisé par le soutien et la collaboration de logiciels ou de matériels basés sur l’intelligence artificielle, également facilité par le fait qu’une plus grande maîtrise des données et une propension à la numérisation ne seront pas seulement l’apanage des développeurs, mais joueront au contraire un rôle clé pour l’ensemble de la main-d’œuvre. La transition vers des modèles de travail à distance et flexibles deviendra, dans une certaine mesure, une réalité permanente et la nouvelle culture d’entreprise devra accueillir et embrasser la dimension numérique comme une partie intégrante des routines de travail quotidiennes, facilitant les connexions sociales et la communication sur place, ainsi qu’à distance. Qui plus est, des thèmes tels que la durabilité et le bien-être des employés feront de plus en plus partie intégrante de l’ADN de l’entreprise. »

Pour permettre le scénario de travail hybride, les informations doivent être accessibles dans le cloud et la collaboration doit être possible de manière transparente et instantanée grâce à l’adoption d’outils adaptés à chaque entreprise et activité. Au niveau de l’infrastructure, le cloud computing n’est pas seulement une option, il est en train de devenir la norme qui pilote les architectures hybrides, à tel point que les dépenses en technologies de cloud public et privé représentent déjà plus de la moitié des dépenses d’infrastructure mondiales actuelles – et ce chiffre devrait atteindre deux tiers d’ici 2024.

Cette accélération et cette migration alimentent également les investissements dans les outils de productivité qui se composent de plus en plus de technologies intelligentes et basées sur le cloud, à tel point que l’étude de Reply souligne que parmi les pays d’Europe-5, ce marché devrait atteindre 7,6 milliards d’euros d’ici 2025. La poussée vers l’informatique en nuage stimulera également le marché des pays qui constituent le cluster Big-5, qui devrait atteindre un marché de 36 milliards d’euros.

Une autre tendance mise en évidence par les recherches de Reply est la croissance de l’hyper-automatisation, une autre approche basée sur l’intelligence artificielle qui étend l’utilisation de l’automatisation aux activités à valeur ajoutée. En effet, d’ici 2025, près de la moitié des plus grandes entreprises mondiales devraient soutenir les travailleurs avec des technologies intelligentes conçues pour aider les interactions complexes.

La cybersécurité est également l’une des principales technologies habilitantes pour le travail hybride, précisément parce que l’un des plus grands obstacles à ce type de travail est la vulnérabilité potentielle des réseaux d’entreprise. Pour cette raison même, la sécurité est l’un des principaux domaines d’investissement en 2021, ce qui ne devrait pas être une tendance éphémère. Par exemple, on estime que d’ici 2025, le marché de la sécurité des appareils des utilisateurs finaux, en d’autres termes les solutions de sécurité pour les PC, les smartphones, les tablettes et autres appareils d’entreprise, augmentera de 45 % dans les pays du Big-5 et de 34 % dans les pays d’Europe-5.

Le modèle de travail hybride met l’accent sur la durabilité : Les études de Reply montrent que la main-d’œuvre, et en particulier les nouvelles générations, sont à la recherche d’entreprises qui fonctionnent avec un objectif solide, qui agissent de manière responsable et durable d’un point de vue environnemental et qui ont le courage de prendre position dans les débats sociaux et culturels, avec des normes et des conditions ESG claires et mesurables. En ce qui concerne le bien-être des travailleurs, la santé mentale et la qualité de vie gagnent en importance dans l’environnement de travail hybride, au même titre que la sécurité physique.

Le travail hybride est devenu un facteur essentiel pour retenir les talents et contrer le phénomène de la grande démission, avec près de la moitié des moins de 35 ans qui, selon des données mondiales, envisagent de quitter leur emploi s’ils sont contraints de retourner travailler au bureau à temps plein. Alors que le paysage commercial continue de changer, les organisations doivent améliorer leurs compétences et leur expertise existantes, ce qui rend l’accès aux plates-formes de formation à distance essentiel, à tel point que l’on estime que les dépenses des Big-5 en plates-formes de formation augmenteront de 48 % d’ici 2025, pour atteindre 16 milliards d’euros, tandis que parmi les Europe-5, cette valeur atteindra 2 milliards d’euros.

L’étude complète peut être téléchargée ici. Cette nouvelle étude fait partie de la série Reply Market Research, qui comprend les documents de recherche « From Cloud to Edge », « Industrial IoT : a reality check » et « Beyond Digital Marketing ».

Reply

Reply [MTA, STAR : REY, ISIN : IT0005282865] est spécialisée dans la conception et la mise en œuvre de solutions basées sur les nouveaux canaux de communication et les médias numériques. En tant que réseau d’entreprises hautement spécialisées, Reply définit et développe des modèles commerciaux rendus possibles par les nouveaux modèles d’IA, de big data, de cloud computing, de médias numériques et d’internet des objets. Reply fournit des services de conseil, d’intégration de systèmes et des services numériques aux organisations des secteurs des télécommunications et des médias, de l’industrie et des services, de la banque et de l’assurance, ainsi que du secteur public. www.reply.com

Contacts

Medias

Reply
Fabio Zappelli

f.zappelli@reply.com
Tel. +390117711594

Aaron Miani

a.miani@reply.com
Tel. +44 (0)20 7730 6000

Dernières actualités
Autres actualités