jeudi, décembre 9, 2021

Une baisse de la précision des données permet d’économiser de l’énergie – l’Université de Tampere, en Finlande, coordonne un projet formant de jeunes scientifiques du monde entier pour trouver des solutions énergétiques

Business WireUne baisse de la précision des données permet d'économiser de l'énergie –...

S'abonner à notre newsletter

Recevez les actualités de dernière minute directement dans votre boîte de réception

Les ordinateurs consomment de plus en plus d’énergie. APROPOS – un projet international financé par l’UE et coordonné par l’Université finlandaise de Tampere – vise à augmenter jusqu’à 50 fois l’efficience énergétique de l’utilisation mondiale des données en réduisant leur niveau de précision. Les jeunes chercheurs du projet viennent du monde entier pour travailler en Finlande, en Suède, aux Pays-Bas, en Autriche, en Italie, en Espagne, en Suisse, en France et au Royaume-Uni.


TAMPERE, Finlande–(BUSINESS WIRE)–On estime que d’ici 2040, les ordinateurs auront besoin de plus d’électricité que les ressources énergétiques mondiales ne peuvent en générer. Le projet Approximate Computing for Power and Energy Optimisation (APROPOS) formera 15 jeunes chercheurs de toute l’Europe pour relever les défis liés à l’efficience énergétique de la future informatique à haute performance grâce à des méthodologies disruptives.

La consommation énergétique des réseaux mobiles haut débit est comparable à celle des centres de données. Le paradigme de l’internet des objets connectera bientôt jusqu’à 50 milliards de dispositifs via les réseaux sans fil. Le projet APROPOS vise à réduire la consommation énergétique de l’informatique et des communications distribuées pour les systèmes cyber-physiques nuagiques.

« Heureusement, il est possible de réduire la précision de nombreux éléments (acquisition, transfert, calcul et stockage des données) afin de diminuer la consommation d’énergie et de temps. En optimisant la précision dès la conception, l’efficience énergétique pourrait être multipliée par 50 », déclare le professeur Jari Nurmi de l’unité d’ingénierie électrique à l’Université de Tampere.

M. Nurmi indique par exemple que de nombreux capteurs mesurent des entrées brouillées ou inexactes, et que les algorithmes traitant les signaux acquis peuvent être stochastiques. Les nuées de capteurs mesurant des environnements naturels produisent beaucoup de données brouillées et inexactes qui peuvent être transférées et traitées avec moins de précision, sans perdre les tendances essentielles du phénomène observé.

« Certaines applications utilisant des données n’ont pas forcément besoin de résultats corrects à 100%; une précision acceptable pourrait être suffisante. Ceci signifie que le système peut être résilient en cas d’erreurs aléatoires et, par exemple, une classification générale pourrait être suffisante pour un système de minage de données. »

De nouvelles solutions sont nécessaires pour répondre à une consommation énergétique croissante

La consommation énergétique globale des systèmes informatiques et de communication augmente rapidement, malgré les récents progrès réalisés dans les technologies de semiconducteur et la conception de systèmes attentifs à la consommation d’énergie. Le projet APROPOS formera quinze chercheurs dans un environnement international multisectoriel afin de poser les bases à des fonctionnalités optimisées en matière de conception de produits et de systèmes sensibles à l’énergie.

« Les jeunes chercheurs d’APROPOS seront formés aussi bien au niveau entrepreneurial qu’universitaire. Ils seront donc capables de développer le potentiel commercial de leurs recherches et de trouver des idées de produits et services innovants », poursuit Nurmi.

APROPOS est un projet de quatre ans financé par les Actions Marie Skłodowska-Curie – Réseaux de formation innovante du programme Horizon 2020 de l’Union européenne. Il est coordonné par l’Université de Tampere, en Finlande. Beaucoup de ces jeunes chercheurs viennent d’en dehors de l’UE pour travailler en Finlande, en Suède, aux Pays-Bas, en Autriche, en Italie, en Espagne, en Suisse, en France et au Royaume-Uni.

Plus d’informations sur http://www.apropos-itn.eu

Université de Tampere

L’Université pluridisciplinaire de Tampere est la deuxième de Finlande. Les fers de lance de nos recherches et enseignements sont la technologie, la santé et la société. L’Université s’engage à relever les plus importants défis auxquels est confrontée notre société et à créer de nouvelles opportunités. Pratiquement tous les domaines d’étude reconnus à l’échelle internationale sont représentés au sein de l’université. L’Université de Tampere et l’Université de Sciences appliquées de Tampere constituent, ensemble, la communauté des Universités de Tampere, soit plus de 30 000 étudiants et près de 5 000 employés. www.tuni.fi/en

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Professeur Jari Nurmi, Université de Tampere

Tél. +358 40 506 4460

jari.nurmi@tuni.fi

Dernières actualités
Autres actualités